Qu’est-ce que la culture POP, d’ailleurs ? Comprenez bien !

Le terme  » culture pop  » définit les manifestations artistiques et culturelles auxquelles la population participe activement. C’est l’antithèse de la  » culture classique « , accessible seulement à une partie de la population.

Le concept de pop que nous connaissons aujourd’hui est apparu dans les années 1960, lorsque Andy Warhol, l’un des plus grands noms du mouvement  » pop art « , a créé des œuvres artistiques avec de grandes personnalités américaines : Marilyn Monroe, Elvis Presley, John Wayne, Michael Jackson et Jacqueline Kennedy sont quelques-uns des noms.

Le but du mouvement était de critiquer les communications de masse qui ont émergé depuis la période de l’après-guerre et qui ont façonné le concept d’Industrie Culturelle, qui transforme l’art et la culture en marchandise et en consommation.

Au fil du temps, l’expression  » pop  » est devenue synonyme d’un produit (et cela inclut les célébrités et les artistes) qui parvient à devenir rapidement populaire et à rester longtemps dans l’imaginaire collectif.

Les artistes font partie de la culture pop
La communication de masse a accéléré la popularité des artistes, renforçant encore l’idée de ce qu’est la culture pop. Aujourd’hui, avec l’avènement des médias numériques, cette popularisation est encore plus rapide.

Beyoncé, Britney Spears, Madonna, Bruno Mars, Justin Timberlake et d’innombrables autres artistes et groupes musicaux sont sur la liste de la culture pop, ainsi que des personnages de fiction tels que Batman, Superman et Wonder Woman. Même des séries comme The Big Bang Theory et Game of Thrones sont des exemples de produits qui sont devenus des références pop en raison de leur grande popularité.

A partir de ces artistes, personnages, séries et films, des produits tels que des affiches, des T-shirts et des tasses sont commercialisés. De plus, ces icônes sont constamment réinventées et leurs histoires sont revues par le cinéma et la littérature.

La culture pop, l’underground et l’érudit
La culture pop a la capacité d’enchanter les foules et donc de s’éterniser. Autre aspect important : sa simplicité et son assimilation rapide n’a pas de public défini. Tout le monde peut être intéressé ou au moins connaître quelque chose de la culture pop.

Le métro, cependant, n’est pas rapidement consommé par le grand public. Ceci est principalement dû au fait que les personnes intéressées par certains artistes/personnages ne veulent pas que les objets de leurs intérêts soient connus.

C’est le cas de votre ami qui aime un groupe que personne ne connaît – il finit par aimer encore plus le fait que seuls lui et sa tribu le connaissent.

La culture érudite, à son tour, est liée au classique, au traditionnel. Ce genre d’art n’est pas rapide à consommer, car il suppose un bagage de connaissances pour le comprendre.

Quelques exemples de culture érudite sont Mozart, Beethoven, Schubert, Botticellie, Da Vinci, Michel-Ange, etc.

Ce que la philosophie peut apprendre de la culture pop
La philosophie aide l’être humain à se comprendre et à identifier les valeurs qui doivent rester ou non dans la société.

Le problème est que la philosophie n’est pas quelque chose de facile à assimiler, contrairement à la culture pop, qui parvient à pénétrer l’esprit des gens et leur fait ne jamais oublier une icône ou une idée.

Certains philosophes, comme Mário Sérgio Cortella et Leandro Karnal, s’en rendent compte et se rapprochent de plus en plus du public, grâce à un langage de plus en plus accessible et qui attire les personnes intéressées par ce qu’elles ont à dire. Ainsi, la philosophie peut se rapprocher du grand public et ne pas être plus limitée au milieu universitaire.

Vous voulez savoir ce qu’est la culture pop ? Partagez ces connaissances avec vos amis sur les réseaux sociaux afin qu’ils puissent eux aussi en savoir plus sur ce mouvement !